MADELEINES • Kea

Du 8 novembre au 8 décembre (exposition prolongée jusqu’au 19 janvier)

Vernissage le 8 novembre à 19h.

©Tim Vignal

Kea a saisi pour la première fois un appareil photos il y a dix-huit ans, à la naissance de son fils Gabriel. Depuis, il s’empare en toutes circonstances de quelqu’appareil que ce soit – argentique, numérique, jetable, polaroïde, etc.-, en collectionneur curieux et photographie ses familles de sang et de cœur, fixe sur le papier émotions  et anecdotes. Il en résulte une série de moments, de portraits, de flous, d’esquisses, de sourires, d’enfants qui grandissent, nimbée d’une poésie à fleur de peau.  L’accumulation génère une œuvre vivante. Le regard à la fois tendre et affûté révèle un talent humble et pudique qui s’affine et croît à mesure que grandissent les êtres aimés.  Du premier cri à l’adolescence, regards, métamorphoses et tranches de vie en pointillés regorgent d’une esthétique généreuse et raffinée. Avec cette exposition, 1 CUBE  lève le voile sur une intimité douce et chaude, truffée de madeleines de Proust, et sur une esthétique d’une infinie délicatesse.

Une exposition dans le cadre du festival LA PHOTOGRAPHIE MARSEILLE #8.

> Un avant-goût du monde de Kea